Plantes protégées

D'autres plantes : Plantes1    Plantes2    Plantes3    Plantes4

La gentiane ciliée


A gauche, début de floraison; ci-dessus, la plante pleinement épanouie.
GENTIANACÉES - La gentiane ciliée, Gentianella ciliata , est une plante d'altitude moyenne (jusqu'à 2000 m), ne dépassant pas 25 cm. Poussant dans les pelouses mi-sèches, sur le bord des chemins ou en lisière, dans les bois clairs, elle apprécie les sols caillouteux, un peu chauds. Port érigé, tige non ramifiée, flexueuse et anguleuse. Feuilles à une seule nervure, les inférieures "en cuillère", les supérieures pointues et étroites. Grandes fleurs bleues solitaires à floraison tardive (août/oct.), longuement pédonculées à 4 lobes bordés latéralement de fins poils. Rare en Bourgogne, où elle est protégée.
La scille d'automne
LILIACÉE (Asparagacée d'après les spécialistes)
Scilla Autumnalis - Scille d'automne La plupart des promeneurs reconnaissent la scille à deux feuilles de floraison vernale et très fréquente dans nos sous-bois. Par contre, parce qu'elle est rare en Bourgogne, de petite taille, et demeure invisible une bonne partie de l'année, la délicate scille d'automne est peu connue. On peut la rencontrer sur les pelouses sèches des coteaux calcaires ou siliceux. A l'inverse de la précédente, sa floraison est tardive (mi-août à septembre/octobre). Ses petites grappes de fleurs sont d'un bleu rosâtre à lilacin (6 tépales). Les feuilles, toutes basales, courtes et filiformes apparaissent encore plus tardivement que les fleurs. Le fruit est une capsule.

(Photo prise à la Roche d'Anse le 23 août 2006)
La carline acaule
Carline acaule

Carline acaule
Carlina acaulis
ASTÉRACÉES (= Composées)

La carline acaule, appellé aussi "artichaut sauvage", ressemble à un chardon au ras du sol (acaule = sans tige). Le nom est issu du latin carduus, chardon, par l'intermédiaire du provençal moderne carlino. Ses feuilles allongées sont très divisées en segments épineux. Chaque pied porte un gros capitule pouvant dépasser 10 cm de diamètre. Sa racine très longue (comme celle de la gentiane) peut s'enfoncer jusqu'à 2 m. L'on croyait qu'elle protégeait des maladies contagieuses : la plante aurait préservé de la peste les armées de Charlemagne et de Charles Quint. Cette possibilité n'est pas infondée dans la mesure où la racine a des propriétés sudorifiques reconnues. La transpiration facilitant l'élimination, l'effet ainsi provoqué est analogue à celui de la fièvre qui est, ne l'oublions pas, un moyen de défense de l'organisme. Le capitule, très riche en inuline, a été longtemps consommé au printemps par les bergers comme l'artichaut et les marmottes l'apprécient toujours.

C'est une espèce protégée en Bourgogne : très rare en plaine, on la trouve dans les pelouses calcaires sèches des plateaux de Langres et du Châtillonnais. La population locale l'utilisait pour prédire le temps : les bractées intérieures allongées comme des lames, d'un blanc argenté, s'étalent au soleil et se ferment à l'humidité (de ce fait, plante appelée parfois baromètre). C'est pourquoi la carline séchée orne parfois façades et portes des habitations en montagne.

Plantes protégées de la ZNIEFF de Lantenay.

Dessins extraits de la Flore  complète illustrée en couleur de France, Suisse et Belgique de Gaston Bonnier.



Anthyllide des montagnes
- FABACÉES
Ses fleurs exhalent une odeur de framboise. L'aspect velu des feuilles de cette légumineuse permet de limiter la transpiration. Un système racinaire en faisceau permet à la fois une bonne fixation dans la roche fissurée et une bonne récupération de l'eau infiltrée.

Inule des montagnes -
ASTÉRACÉES
Le "soleil" des pelouses sèches sur terrains calcaires. C'est une composée dont les capitules de fleurs jaunes sont en languettes étroites, étalées et rayonnantes. Elle est remarquable aussi par ses feuilles blanchâtres et comme soyeuses en dessous.

Arabette des Alpes - BRASSICACÉES

Pousse dans les rocailles et éboulis . Plante entièrement velue dont les feuilles de la tige sont embras-
santes.Elle forme des touffes assez fournies  d'où s'élèvent des tiges allongées portant de grandes fleurs réunies en une grappe lâche.Utilisée dans les jardins pour les bordures ("corbeille d'argent"), :il en existe plusieurs variétés.


Retour à l'accueil